Louve d’Automne

Toi, qui vois plus loin que l’horizon,
Tu cours à travers les saisons,
C’est l’automne qui guide tes pas,
Et jamais tu n’arrêteras.

Tu es la gardienne des secrets,
Et des mystères de la forêt,
Personne n’y pénétrera…
Grâce à toi.

Loyale et fidèle,
Tous tes sens t’ensorcellent
Tu guettes ta proie,
Forte de ta foi,
Prête à bondir, à rugir !

La nature t’ouvre ses bras,
À jamais tu la protégeras,
Étrange messagère,
Personne ne doit attiser ta colère.

Pour toujours sentinelle,
De cette montagne éternelle,
Déesse solitaire,
Pour la paix tu fais la guerre,

Tu sens le danger qui t’entoure,
Le vent est l’allié de ta destinée,
Ton cœur est rempli de bravoure,
Plus rien n’entrave ta volonté.

La nature t’ouvre ses bras,
À jamais tu la protégeras,
Près de ta tanière,
Derrière la divine cascade tu te terres.

Pour toujours sentinelle,
De cette montagne éternelle,
Tu gardes ton sanctuaire,
C’est là qu’est ton univers.

Parcourant les sentiers,
Où toi seule peut errer,
Sans jamais trouver de fin,
Ta vie est un si long chemin.